"Mic' Stories"

28 Septembre 2009, 23:01  -  #Flash Back

29 Septembre
pour le 100 eme article du Blog, il y a du BUZZ dans l'air...





  Notre jeune reporter Mic-C,
vient de photographier la nouvelle base de missile sol/air
installée à Brinon-sur-Sauldre (Sologne).

  Elle a assisté au compte à rebours du lancement d’une fusée
de fabrication Russe, modèle 1914.








Depuis son poste de commandement,en pleine jungle,  
Mic-B hurlant ses dernières instructions pour le tir.            
© Mic-C





  D’après un témoin oculaire JP R,
que nous avons pu joindre par téléphone,
cet engin devrait avoir une orbite stationnaire de 64 mètres.
Cette fusée est équipée de capteurs infra -rouges.

 Première hypothèse d’utilisation ,la surveillance des braconniers,
Brignon étant le pays de Raboliot.










 ... Ou un projet
co-financé
 par un notable d’Alençon,JM,
 pour éliminer les taupes 
 qui défigurent
 régulierement son parc.
 




Le responsable de cette opération, un certain Mic-B. est bien connu par les services de police.

Les archives de la DST, nous ont révélés que Mic-B, à l’âge de 20 ans, faisait partie d’un groupuscule de 7 personnes, le groupe A, qui se réunissait très régulièrement au 85 rue de Vaugirard.

Cette photo date de 1962, que transportait -il alors dans les sacoches de sa mobylette???



  
 




  Coïncidence troublante durant cette     période, Mic-B, a croisé une jeune activiste d’origine Russe:H.H,
et un étudiant un peu farfelu G.P que l’on retrouve quelques années plus tard en Afrique, faisant du trafic de diamants.  










Images des "Mic" extraites des archives de l'ENPC, Promo 64
Poids des mots, CHOC des photos....

Dans une fumerie d'opium d'Albi, des soirées très spéciales...








   Nouvelle photo en compagnie d’un certain R.D, soupçonné d’être mêlé à un important trafic d’œuvres d’arts et de sculptures africaines.






La nouvelle mode est au voile noir qui couvre seulement une partie de la chevelure de C-B

Sur cette image, la jeune Mic-O fait ses débuts
de cover-girl,
l'opérateur porte le voile noir intégral,
le troisième personnage D-R est préposé au comptage des lux.
   

 Mic-B aurait eu des contacts avec Mic-BL, un Auvergnat d'Issoire que nous recherchons actuellementt,
  il aimait trainer dans les squares avec des boites dans les mains
.

Une des particularités de ce groupe, est leur mode de reproduction, voici un exemple d'accouplement en pleine rue, sous l'oeil interessé et curieux de deux passantes Mic-O
et F-R, alias Fofolle.

Mic-B, invente le salut triomphal en "V", geste qui sera repris quelques années plus tard, en 1968, par le Général.

 


 


  Enfin en Juin 1964, militant syndical,   il galvanise des étudiants en grève.


  Après mai 68,il anime
 une radio libre,
 à Mulhouse 








Il est également lié à une secte fondée par M.Bali, qui commercialisa une machine infernale produisant des éclairs de lumière. Appelé "flash électronique", par la tribu qui utilisa ce matériel dans des locaux généralement sans ouvertures.
Bombardant avec leurs flash des objets, des animaux et des femmes, souvent jeunes, pour capturer leurs images sur un support éphémère composé de gélatine et de sels d’argent. 


Vous retrouverez tous les héros de cette histoire ainsi que notre jeune reporter Mic-C, dans le journal Minouche,
publié par Les Editions Bleu Marine.

C'était, en direct de nulle part
Lihp Snop, pour "Le nouvel écho des Mic",
le seul journal ne paraissant que le 29 Sptembre.  

Gérard 03/10/2009 05:15


ATTENTION! Chef d'oeuvre journalistik. Sortez vos tire-jus.
Morderire