MELAKA, MALACCA,

par Gérard Petiot  -  28 Février 2020, 15:15  -  #VU d'ailleurs

AVERTISSEMENT

Bien que ça en ait l'air, ce qui suit n'est pas une brochure touristique incomplète ou une carte postale dépliante, ni un reportage inachevé. 

C'est juste une petite tranche de vie, de trois jours passés hors du nid, d'un aller-retour vite fait pour "aller quelque part"...

Mais à quoi bon toujours chercher à " aller quelque part " puisque là où on est, on est déjà "quelque part"... Non ? Enfin, bon... on y va quand même.

 

MELAKA, MALACCA,

PREMIÈRE PARTIE DU VOYAGE, LE SHOW.

 

Début novembre 2019, nous ( Min et moi) avons reçu une invitation à participer à une petite exposition d'orchidées à Malacca à l'occasion d'une manifestation florale devant durer deux jours. 

C'était très tentant vu que nous n'avions jamais eu l'occasion de visiter Malacca. Malacca ou Meleka est le plus ancien port de Malaisie, fondé vers 1400. C'est la capitale de l'état malais de Malacca, situé au sud-ouest de la péninsule. C'est un haut lieu historique puisqu'il fût occupé successivement par les Portugais, les Hollandais et les Anglais. Les japonais aussi sont passés par là pendant la deuxième guerre mondiale...

Mais c'est loin de chez nous par la route, et il faut transporter les plantes vivantes, en fleurs et en parfait état. En outre, Gégé appréhendait trop de kilomètres d'une traite à cause de ses vieux os... Et il n'avait pas tort.

Ce sont les orchidées qui ont emporté la décision d'y aller. Nous en avions peu à présenter, mais elles avaient leurs chances de plaire, la floraison correspondait exactement avec les dates du show et elles étaient spectaculaires.

Et dans la foulée, on ferait une rapide visite du centre de la vieille ville puisque l'hôtel réservé s'y trouvait. 

Ne tenant pas à m'encombrer d'un sac à dos chargé de matos pour cette visite éclair, j'ai emporté mon smartphone et pis c'est tout... Les images y sont automatiquement enregistrées en 72dpi, juste ce qu'il faut pour le blog. Et comme j'ai pas le courage de passer par Photoshop pour les réduire, vous les aurez en "full size".

 

Il vous suffit de cliquer sur les images pour les agrandir.

 

 

 

 

MELAKA, MALACCA,
Allée de bienvenue au "floral festival"

Allée de bienvenue au "floral festival"

Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours
Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours
Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours
Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours
Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours
Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours

Arrivée, vues du site, enregistrement des plantes pour le concours

Nos championnes ont supporté le voyage sans dommage.
Nos championnes ont supporté le voyage sans dommage.
Nos championnes ont supporté le voyage sans dommage.
Nos championnes ont supporté le voyage sans dommage.
Nos championnes ont supporté le voyage sans dommage.

Nos championnes ont supporté le voyage sans dommage.

Une fois nos orchidées enregistrées pour le concours, nous les laisserons aux bons soins du comité organisateur et des juges. La fin de journée approchant, il était temps de rallier l'hôtel en centre ville à une quinzaine de Km de là.

 

DEUXIÈME PARTIE, L'HÔTEL

 

Une belle surprise en arrivant à l'hôtel. Il est gentiment installé dans un ensemble restauré de vieilles bâtisses chinoises imbriquées les unes dans les autres autour de petites cours fraîches et ombrées. La décoration du rez-de-chaussée est meublé d'antiquités et de curiosités, plus un mini musée qui présente quelques étapes de l'histoire de Melaka. 

Première curiosité à l'entrée de l'hôtel, un palanquin hippomobile
Première curiosité à l'entrée de l'hôtel, un palanquin hippomobile
Première curiosité à l'entrée de l'hôtel, un palanquin hippomobile

Première curiosité à l'entrée de l'hôtel, un palanquin hippomobile

Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?
Des question sur certaines choses bizarres ?

Des question sur certaines choses bizarres ?

MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.
1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.

1) Dernière image, l'Indépendance. 2) Le vélo a 78 ans; C'est un vestige original de l'occupation de la Malaisie par les japonais pendant la 2eme guerre mondiale.

Pour plus d'infos historiques, voir Wikipedia.

Je vous invite aussi à consulter l'histoire de l'amiral chinois Cheng Ho ( ou Zheng He ) sur les sites :

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Zheng_He

et

https://www.lorientlejour.com/article/509063/HISTOIRE_-_L%2527amiral_chinois_est_l%2527objet_d%2527un_veritable_culteL%2527Asie_celebre_les_600_ans_des_expeditions_de_Cheng_Ho%2528photo%2529.html

TROISIÈME PARTIE, À TABLE !

Je n'allais pas vous laisser sans vous inviter à partager un dîner ! Ça se passe dans la rue, à deux pas de l'hôtel. Fruits de mer à gogo. Généralement cuits à la plancha, quand ce n'est pas au chalumeau à gaz (photo). Et en avant première, des tortillons de patates découpées à l'aide d'une perçeuse, frites et richement arrosées de huit sauces au choix. Ambiance conviviale autour des tables. On doit patienter pour trouver un tabouret libre. C'est pas cher, mais attention... gastro en embuscade... Température autour de 30 degrés, le soir. La dernière image montre vaguement les énormes escargots dont Gégé aurait dû se méfier !...

MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,
MELAKA, MALACCA,

BRÈVE PROMENADE À PIEDS.

 

Le dernier jour, on se propose de faire une ballade à pieds dans la ville, pleine de mini musées sur toutes sortes de thèmes. Du sur mesure pour les touristes. Ces derniers, à majorité venus de Chine en groupes bruyants, sont déversés dans la ville par d'énormes autocars qui restent plantés aux endroits stratégiques moteur ronflant au point mort afin de garder la climatisation en marche... Ça fume, ça pue, il fait chaud.

Il fait un soleil de plomb. Le temps de photographier un vestige de fortification portugaise, une maquette  grandeur nature d'un navire-musée et de son capitaine Cradock, voilà t'il pas que le Gégé commence à trainer la patte, avec une sale douleur dans la hanche et la jambe mais il a l'habitude.

La promenade doit s'arrêter là, demain, retour au bercail, à 450 bornes de là après avoir récupéré les orchidées. L'un dans l'autre, tout s'est bien passé, un peu bref, mais j'ai dans la boîte de quoi partager avec les amis qui sont en France dans la froidure. Longue vie à notre blog !

C'est deux jours après le retour à la maison que Gégé s'est retrouvé alité jusqu'à fin décembre terrassé par une crise de sciatique incoercible. Le 12 janvier 2020, un neuro chirurgien talentueux de Penang, spécialiste du rachis a diagnostiqué le mal avec précision et opéré avec succès. Jusque là, ça va moins mal que si c'était pire. Convalescence, repos, kiné. 

 

1) vestige de fortification portugaise. 2) Reproduction grandeur d'un navire dont l'intérieur est transformé en musée. 3) un capitaine de vaisseau, qui avait oublié d'embarquer un barbier à bord. 4) Comme à Montmartre...
1) vestige de fortification portugaise. 2) Reproduction grandeur d'un navire dont l'intérieur est transformé en musée. 3) un capitaine de vaisseau, qui avait oublié d'embarquer un barbier à bord. 4) Comme à Montmartre...
1) vestige de fortification portugaise. 2) Reproduction grandeur d'un navire dont l'intérieur est transformé en musée. 3) un capitaine de vaisseau, qui avait oublié d'embarquer un barbier à bord. 4) Comme à Montmartre...
1) vestige de fortification portugaise. 2) Reproduction grandeur d'un navire dont l'intérieur est transformé en musée. 3) un capitaine de vaisseau, qui avait oublié d'embarquer un barbier à bord. 4) Comme à Montmartre...

1) vestige de fortification portugaise. 2) Reproduction grandeur d'un navire dont l'intérieur est transformé en musée. 3) un capitaine de vaisseau, qui avait oublié d'embarquer un barbier à bord. 4) Comme à Montmartre...

© Texte et photographies de Gérard Petiot - Taiping, Malaysia-2020

 

P.S. Pour terminer, j'avais prévu une petite vidéo de 29 secondes qui montre un des aspect de la vie nocturne populaire. Mais je ne sais pas comment l'insérer dans ce blog.

Je vais l'envoyer par courriel en fichier attaché, à chacun des membres de notre groupe, après publication de ce "post". Gérard Petiot._

Ph P 02/03/2020 10:30

Eh, oui…, après 2 ans de silence, SUPER le retour de Gégé co-administrateur de notre Blog.
Tu nous fais suivre votre quotidien si différent de notre vie de retraités vivant en France. Merci.
Vous devez avoir maintenant plus de trophées, de médailles, et autres diplômes, que d’orchidées dans votre immense serre ….
Et maintenant que tu découvert la nouvelle plateforme de mise en ligne, nous sommes nombreux à attendre la suite !!!

Claude Bertrand 01/03/2020 16:14

Merci Gérard de nous faire partager par tes images cette belle "tranche de vie". Et bravo à vous deux pour ces toujours plus belles orchidées.

michele chevallier 29/02/2020 10:05

Bravo Gégé ! pour cette « tranche de vie de 3 jours » comme tu le dis. J’ai bien appréciée, très intéressant mais il faut revoir l’article plusieurs fois car il y a des détails qui nous échappent en première lecture. Tu as bien su nous mettre dans l’ambiance avec ce foisonnement d’images. Je vais surement encore voir des trucs en regardant mieux… des détails dans la décoration de l’hôtel, des photos anciennes, des étals des restaurants … etc Et l’invasion des japonais à vélos ! ..surprenant ..
Au fait ces superbes orchidées ont-elles été récompensées ? de toutes façons , nous, on a eu la récompense..
Merci à vous deux pour ce magnifique moment de partage. Minouche

Gérard Petiot 29/02/2020 13:52

Nous avons présenté seulement 5 orchidées et elles ont toutes été récompensées. Je choisi toujours les plantes avec soin et j'évite d'aller me fourvoyer dans les espèces où les autres concurrents sont plus forts...
À propos des photos, s'il y en a qui vous interpellent, je répondrai à vos questions.
GP

Alain Escaudemaison 28/02/2020 19:01

Un magnifique reportage a la fois "botanique","geographique,"historique",......."et "gastronomique".Bravo Gerard,tes sujets sur le blog sont toujours de grande qualité.