Un curieux 6x6

11 Octobre 2010, 21:24  -  #Les Collectors

 2532-bl

   2533-bl

Je viens d'acheter dans un vide grenier, ce curieux boitier des années 50.

Marque : ALSAPHOT D'ASSAS, format 6x6, obturateur Gitzo.

Pas de bouton déclencheur et un curieux viseur.

 

J'ai trouvé sur le net, le site très documenté de Gérard Langlois,

qui a accepté de nous faire partager ses recherches :

 

langlois 

 

Voici le lien la page d'accueil de son site:

 http://glangl1.free.fr/index.html

 

et quelques précisions sur la marque, merci Wikipédia:

La marque Alsaphot a été lancée au lendemain de la Guerre, un moment très favorable à l'industrie photographique en France où la demande était forte et le marché protégé. Parmi ses nombreuses créations se distinguent deux appareils particulièrement ingénieux, l'un et l’autre conçus par Lucien Dodin. Le Cyclope (1950) est un 6x9 (cm) rendu compact par un astucieux jeu de miroirs, le film étant tourné vers le photographe tandis que l'objectif est déporté à hauteur du viseur. L'Alsaflex (1952) est un petit 24x24 (mm) réflex mono-objectif à obturateur à rideaux métalliques et objectifs interchangeables. La miniaturisation du système de visée est obtenue par réflexion latérale, le miroir escamotable pivotant autour d'un axe vertical (la licence sera reprise en 1963 par Olympus pour la série Pen F, réflex de poche de format 18x24). Un troisième appareil remarquable est le Bioflex (1954), un réflex bi-objectifs 6×6 (cm) parmi les plus perfectionnés de son temps.

La société était domiciliée à Paris, au 177 de la rue de Courcelles (17e arrondissement). La réalisation des pièces et le montage se faisaient pour l’essentiel à Angers. Les objectifs des modèles les plus élaborés étaient signés Boyer, SOM-Berthiot ou Sagem.

Comme la plupart de ses homologues en France, l’entreprise périclita dans les années soixante avec la montée en puissance des importations allemandes et japonaises.

L’insigne de la marque était une cigogne en vol tenant au bec une banderole Alsaphot en forme de film perforé

 

Philippe Pons 

Christian 11/10/2010 23:53



Belle trouvaille Philippe et cela me rappelle que mon tout premier appareil photo (je devais avoir 14/15 ans) était un Alsaphot 6x6 "Dauphin" malheureusement je ne sais ce qu'il est devenu.