Pilulier double

15 Août 2011, 21:20  -  #Réponses CékoiSulaFoto

Rectificatif

    Merci Gérard pour ta recherche,

l'objet N° 38,

est un : Pilulier Double

pilule-bl

Document en provenance du site des Archives de la Somme

 

Je présente mes excuses à Michèle et Alain

qui avaient rapidement découverts cet objet.

Je n'ai pas vérifié la spécialité des établissement Mabille et j'ai cru sur parole l'explication fournie par notre vendeuse. Grave erreur...heureusement Gérard est là, si près et si loin.

Philippe

 


 

Extrait du site de la Société d'Histoire de la Pharmacie

 

En 1841, La Pharmacopée raisonnée d’Henry et Guibourt décrit un instrument p1us pratique encore composé de deux pièces :

1-pilule007

 

La première, AD, est une tablette de bois, munie de chaque côte d’un rebord peu élevé BB ; sur cette tablette se trouve fixée, vers les deux tiers de sa longueur, une règle d’acier CC, épaisse de quelques lignes, et creusée de 36 demi-cylindres parallèles et tangents, et dont, par conséquent, les bords forment couteau. La partie A de la tablette est bien dressée, et c’est dessus qu’on allonge, en la roulant, la masse pilulaire, en un cylindre qui contient autant de parties de la pièce de fer C, qu’on veut former de pilules. La partie D, qui suit la pièce C, est creusée de quelques lignes, et est destinée a recevoir et contenir les pilules à mesure qu’elles se trouvent roulées.

La seconde pièce du pilulier se compose d’une règle d’acier EE semblable à la première, et fixée sur un manche en bois F. F. Le dos de cette pièce peut servir à allonger la masse pilulaire, placée sur la tablette A, comme il a été dit, ensuite, la masse étant placée sur la règle CC, on pose et on appuie dessus la règle EE, et cette masse se trouve coupée en autant de parties qu’e1le occupe de divisions. On roule chacune de ces portions entre les doigts, de manière à la rendre bien sphérique, et on la jette dans la capsule D, où se trouve une petite quantité de poudre de lycopode, de réglisse, de guimauve, ou de telle autre prescrite.

 

 

 

 

 

Michéle Ollier/Alain 15/08/2011 22:36



Merci Philippe pour ton mea-culpa!!!!Merci aussi à Gérard d'avoir été notre défenseur "justicier" et qui a remis les pendules à l'heure......car la pillule avait été dure à avaler!!!!!!!!!!!



Ph 15/08/2011 22:45



Chers amis, l'erreur est humaine....et grâce à Gérard nous savons que ce curieux objet est rare.