Hommage à René Bouillot, témoignage de Denis Carel

26 Novembre 2013, 09:40  -  #Actualités 2013

 

   Bien que survenue le 13 août 2013, ce n’est que tardivement par une brève dans le magazine Réponses Photo de septembre sous la signature de Sylvie Hugues que j’ai appris avec tristesse, et déjà une certaine nostalgie de toute une époque révolue, le décès de René Bouillot.( Vaugirard Photo promo 49 )

  rene bouillot-06122 Le mode de la photo

   René Bouillot  a été en « francophonie » le témoin actif et le vulgarisateur éclairé de la formidable mutation dont ont bénéficié l’ensemble des métiers et loisirs faisant appel aux technologies de l’univers Multi Média.

 

photo moderne 1973  Ceux qui ont dans leur jeunesse été accompagnés par des photo moderne 1978vulgarisateurs de la même trempe, ceux qui ont monté eux mêmes un poste radio à galène, voire réalisé un premier récepteur radio ou amplificateur hi-fi à lampes ou plus tard à transistors, développé et tiré leurs photos, etc … se reconnaitront dans ces lignes. Nostalgie car l’hyper miniaturisation et la complexité des systèmes actuels masquent souvent la compréhension directe qui pouvait être faite à l’époque par une simple observation, un fossé qui s’est creusé décennies après décennies entre les hyper spécialistes des fabricants et le monde des utilisateurs. Pour lui d’abord et pour ses lecteurs, René Bouillot s’est attaché a comblé ce  vide grandissant d’une manière pragmatique.

traitement num imageSon Cours de Photographie Numérique au chapitre des capteurs (dernière ré-édition chez Dunod en 2009) est un bon exemple d’une information difficile à se procurer dont il a su faire une synthèse plus qu’utile par sa mise en perspective dans la continuité avec les acquis du passé. ll était un des rares en France à avoir cette culture technique encyclopédique ; nous lui devons beaucoup.

 

Nos routes professionnelles se sont croisées souvent dès les années 1975 alors que j’étais l’interface technique interne et externe chez Polaroid-France et depuis l’année 2000 jusqu’à ma retraite en 2005 dans mes activités de consultanat en Techniques Photo/ Multimedia et journaliste au Monde de l’Image.

 

   objetb pub bdefLorsque j’ai rencontré pour la première fois le patron du service audio visuel du groupe Thomson qu’il était à l’époque, j’ai perçu un homme très attentif à la bonne marche de son service, se donnant les moyens de lui assurer la taille critique en homme et équipement pour des prestations « top niveau ». Prestataire intégré pour son groupe aux multiples activités, il ne souhaitait pas que son service soit un poids financier en raison des demandes fluctuantes internes, donc des baisses d’activité possibles, ce qui se serait retourné à terme contre son équipe.  Afin de garantir ce flux constant d’activité, il avait obtenu de sa hiérarchie la possibilité d’accueillir des travaux extérieurs qui, bien sûr, seraient facturés au prix du marché, ce que sa structure fit avec succès*. Il en était le promoteur et la cheville ouvrière. C’est ainsi que via notre département RP, nous sommes entrés en relations.

*(Malgré une rentabilité démontrée, le démantèlement de son service qu’il sentait venir devait avoir lieu ultérieurement sous la présidence d’Alain G., un véritable crève-cœur dont il ne s’est jamais vraiment remis).

   Dans le cadre de cette sous-traitance, nos Directions Marketing et en particulier le Servicebouillot portrait-bd des Relations Publiques (à l’initiative de J. D-N). lui avait ainsi confié l’adaptation de l’américain au français de très nombreux dossiers de presse, de films 16 mm, et de Slide-Show 35mm (en technologie fondus enchainés Electronic ES 69). Je revoyais tout cela avec lui. Cet accompagnement faisait partie de ma fonction de Chef du Service Technique, étant personnellement en charge de la traduction en langue française ou de l’adaptation des divers modes d’emploi Grand Public ou B&P (Business & Professional) du groupe. Dialogue passionnant et très respectueux l’un envers l’autre sur plusieurs années, avec l’obligation réciproque d’aller au fond des choses pour clarifier par exemple tel terme nouveau pas toujours explicite, quitte pour moi de rechercher pour lui à la source l’information auprès des services techniques de Polaroid Corporation l’information qui manquait avec toutes les réserves d’usage.

   Les lancements rapprochés sur ces périodes du Système SX-70, de la Gamme 600, du Système 35mm Instantané, et du Système de Cinéma Instantané Polavision par exemple étaient générateurs de processus et de termes nouveaux à documenter et à expliquer, comme on le voit aujourd’hui couramment en informatique.

 

la video   Polyvalent et largement autodidacte, René était à l’aise sur ces terrains. Nous bénéficions en plus de sa forte culture en technologie « son et vidéo » consolidée chez Thomson. Je confirme ici comme d’autres l’ont écrit que René avait une puissance de travail assez phénoménale et venait à bout de « pavé » à traduire en un temps record.

 

   Toujours en quête d’auteurs pour alimenter les Editions Paul Montel, il m’avait confié que Pierre Montel (notre  professeur de chimie à l’école) lui avait mis le pied à l’étrier ; René lui en a toujours été très reconnaissant. Ce fut une collaboration fructueuse sur de longues années et planche de salut pour René par la suite car il devait en faire son activité principale après son départ de chez Thomson.

Photo Instantanée R Bouillot bdefPour le compte des Editions Paul Montel, j’ai ainsi travaillé avec lui pour documenter son livre écrit avec Roger Delaye sur « La Photographie Instantanée » … comme il se devait !


 Photo Instantanée R Bouillot dédicace-bdef

 

 

 

 

 

J’ai gardé un excellent souvenir de toute cette collaboration.

Photo Instantanée R Bouillot AP-bdef

reflex eyrolles

 

portrait bouill-bdef 

Ses autres ouvrages érudits aux éditions Dunod ou Eyrolles qui fixent les articles plus ou moins éphémères publiés dans la presse photo et vidéo sur plus d’un demi siècle sont sa revanche et lui rendent témoignages.

 

  Denis J D bdef  

 

 

Bien que tardivement, je me joins aux différents messages de sympathie déjà adressés à sa famille.

Denis Carel – novembre 2013

 

© Jacques Denand

 

Ci –après, voir hors éditeurs quelques sites directement accessibles sur René Bouillot (liste non exhaustive)


www.wikipedia.org/wiki/Rene%C3%A9_Bouillot

www.Lemondedelaphoto.com/Deces-de-rene-Bouillot,8338.html

www.abolut-photo.com/news/1376992489.htmlwww.idref.fr/026743272

www.alpha-numerique.fr/index.php/news/livrespresse/1140-rene-bouillot-nous-a-quittes

www.camara-grenoble.fr/?tag=rene-bouillot

www.youtube.com/watch?v=HOLYVQMzIEU

www.actuphoto.com/25635-deces-de-l-expert-de-la-photographie-rene-bouillot.html

Jacques Masse 26/11/2013 17:12


Merci Denis,


Ton hommage à René Bouillot est particulièrement émouvant, tout à fait justifié, et je souhaite m'y associer pleinement.


Je n'étais pas informé de sa disparition. Comme beaucoup d'entre nous, je fais partie de ceux qui ont enrichi leurs connaissances à la lecture de ses nombreux ouvrages, toujours remarquablement
réalisés.


Au paradis des photographes, je suis persuadé qu'il continue à enseigner . . . aux anges.

Philippe Pons 26/11/2013 19:35



Je partage, comme souvent le commentaire de Jacques. J’ai également beaucoup lu les livres de Bouillot , et utilisé ses conseils pour éclairer des objets et réaliser des portraits.


En cherchant des illustrations pour cet article j’ai été surpris par le nombre impressionnant de livres et de mises à jour.


Suite à la suppression du département Photo de Thomson, son équipe de 4 photographes créa un studio : le Square des Photographes. Nous avons été souvent en concurrence avec eux sur des
plaquettes de grandes entreprises ou des rapports annuels.