Hommage à Jean Dupont-Nivet - Ancien Directeur des Relations Publiques de Polaroid-France

18 Février 2015, 23:02  -  #Actualités 2015

Copie d'un mail envoyé par notre ami Denis Carel

 

 Philippe bonjour,

    Tu m’apprenais récemment le décès de Bernard Leblanc ; j’aurais voulu partager cette information, avec Jean Dupont-Nivet qui l’a bien connu dans les années 1970/ 2004.

Tout comme j’ai bien connu Bernard, j’ai bien connu Jean pour avoir travaillé avec lui d’abord chez Polaroid dans les années 1970/ 80,  puis au Monde du Regard de 2001 à 2004 pour l’assister, à sa demande; il y était Rédacteur en Chef des magazines le  Monde de l’Optique et le Monde de l’Image pour le compte du Monde du Regard ; Il m’avait nommé Chef de Rubriques. Je l’avais perdu de vue depuis son départ du Monde du Regard en 2004/5. Je savais qu’il s’était retiré quelque part entre Nantes et Belle-Ile ; cette dernière était pour lui plus qu’un jardin secret, jalousement défendu, ouvert seulement aux privilégiés. Je n’ai pas eu cet honneur. Mais J’avais assez d’éléments sur Internet pour essayer de le contacter. C’est ce message pour moi déconcertant que j’ai trouvé…

« BELLE-ÎLE-EN-MER - LE PALAIS. Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de M. Jean DUPONT-NIVET à l'âge de 71 ans. De la part de Maxime et Suzanne, son fils et sa fille ; François et Hervé Dupont-Nivet, ses frères ; Claire Moalic et Christine Gabrielsen, ses soeurs ; ses neveux, nièces, toute sa famille et ses amis. Jean repose à la chambre mortuaire de l'hôpital Yves-Lanco. La cérémonie religieuse sera célébrée lundi 9 février, à 10h30, en l'église Saint-Géran, au Palais. Un hommage lui sera rendu au crématorium de Kerlétu, à Lorient, à 16h15. La famille tient à remercier tout le personnel soignant de l'Ehpad La Saline pour sa gentillesse et son dévouement. Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements. PF Faludi, Le Palais »
    Ainsi Bernard et Jean, discrètement, nous ont quitté à quelques jours d’intervalles. j’aime me rappeler ici que toute vie humaine est une Histoire Sacrée ; il y a toujours dans cette Histoire une part de mystérieux qui nous dépasse infiniment : Il en est ainsi pour tous les deux.

JDN Polaroid-Argenteuil Années 1980

Polaroid Argenteuil, années 1980.   jean Dupont-Nivet avec Denis Carel

    Pour nous, témoins et/ou acteurs tout deux en effet auront marqués le monde de la photo, et au delà ; si Bernard a beaucoup fait pour le rayonnement de l’Ecole, Jean, de son côté, s’est attaché à faire entrer Polaroid par la grande porte toute symbolique, celle de la Société Française de la Photographie avec toute la modernité « pionnière » de l ’ ”instantanéité” en photo, dans la grande et longue tradition française de la Photographie, admirée, parfois jalousée pas si loin de nos frontières. Jean était un homme de culture, indépendant, réservé et libre. Fils de marin porté à regarder toujours en avant pour d’autres traversées, - son père était amiral, Jean aimait rencontrer les personnes et y découvrir les talents. Synthétique sur des sujets parfois complexes, l’écriture était son mode d’expression. Il y était à l’aise.  Avant d’arriver chez Polaroid à la Direction des Relations Publiques, il avait déjà écrit un livre sur la vie de Sarah-Bernard (cette dernière avait des attaches avec Belle-Ile). Au nom de Polaroid France, Jean a organisé de nombreuses rencontres et évènements, faisant appel aux hommes de l’Art qu’il savait rassembler et fédérer sur un projet commun, sans prendre leur place. De nombreuses expositions photo ou publications ont pu ainsi être accompagnées. Plus tard dans le même esprit, sous la direction artistique de Pierre Gassman au SIPI, la chambre grand format Polaroid déjà utilisée ailleurs avait pu être mise à la disposition de  tous les grands noms de la photo invités à l’utiliser. Ce furent de grands moments, de fortes émotions, et de belles signatures !

JDN Gravenbruch-1981

Jean Dupont-Nivet 1981 à Gravenbruck  © Denis Carel

    Bernard et Jean ont œuvré plusieurs fois ensemble. Ainsi Bernard a été le rédacteur d’une “Polaroid Story” dans Zoom qui fait date. Avec l’aide de Polaroid Corporation, j’y ai également travaillé. Comme déjà écrit dans ce blog, René Bouillot a été le co-auteur d’un livre exhaustif sur la Photo Instantanée. Jean m’avait mis sur le coup. Forts de toutes ces sources, nous avons pu organiser ultérieurement avec Bernard une journée de formation complète pour les professeurs des écoles de photo de France. Notre équipe du Centre d’Information de Démonstration de l’Avenue de Wagram à Paris en était cheville ouvrière. Toujours dans les années 70/80, tout un travail a été réalisé sur la restauration des tapisseries de Beauvais avec pour documents témoin des instantanés couleur grand format réalisés sur place. Passionnant ! Jean avait également réussi par ses contacts, à faciliter l’invitation du “Docteur Land” en lien avec avec le professeur Trillat (SFP), par le professeur Didier qui enseignait au CNAM (unité de valeur images et sons).  Dans son élément, Edwin. H. Land avait été heureux de pouvoir y présenter le concept scientifique du nouveau système Polavision avec en prime une visite accompagnée et éclairée du musée des Arts et Métiers. Inoubliable! Cela c’est s’est bien passé. Tout avait été organisé dans les hautes sphères. Les places étaient limitées. En dehors du monde scientifique, des VIP prioritaires de la profession avaient été invitées, mais vu mon intérêt connu sur le sujet, j’avais été autorisé à venir. 

Toujours dans les années 79/ 80, c’est aussi par Jean Dupont-Nivet que j’ai pu rencontrer Jean et André Fage honorés de voir Polaroid aider le Musée de la photo de Bièvres à enrichir ses collections, en particulier lors d’opérations de reprises de vieux appareils ; dans un esprit similaire, il m’avait invité m’intéresser très directement à Ansel Adams pour la traduction en français de deux de ses ouvrages. Encore un autre exemple qui me revient, cette fois-ci-sur le thème de l’Enfant Photographe, en lien avec le Centre G. Pompidou ; nous avions animé dans les écoles primaires des ateliers pédagogiques passionnants auprès des CM2 ; le but ? : évaluer la photo instantanée comme support à l’expression narrative. J’espère avoir l’occasion d’y revenir.

   Bien voir Enfin, parmi les autres ouvrages de Jean, j’aimerais citerThe yatching Lady celui écrit avec avec Michel Cymes sur l’optique “Bien voir à tout âge”, et tout dernièrement “The Yatching Lady”, l’histoire d’une passionnée de la voile à redécouvrir!

 

Au revoir Jean!

Bien cordialement,

 Denis Carel

 

Voici quelques liens...

http://www.ina.fr/audio/PHD99236721

http://belle-ile-ar-guerveur.blogspot.fr/2010/11/la-preservation-de-belle-ile-la-france.html

bernard Estival 26/04/2020 18:34

j'ajoute que j'ai très bien connu mes oncles et tantes, l'architecte René Fontaine qui m'honnorait de sa bienveillance au Cellier , où enfant je venais jouer avec Pierre Fontaine très sympathique cousin.
Que de bons souvenirs me reviennent ! je les gardes précieusement .Merci à jamais.

bernard Estival 26/04/2020 18:26

Sans grand mérite et bien tard je découvre Jean Dupont - Nivet avec émotion . De cette branche familiale , ( cousin germain), je n'ai bien connu que François , l'Amiral et ma cousine aussi sa magnifique épouse , à Versailles , dans des circonstances personnelles de vie très difficiles où , toujours disrète mais présente elle nous a apporté un soutien matériel et moral inoubliable. J'ai aussi le souvenir de mon oncle Maurice , déjà amiral ,le jour du mariage de François et Martine au Cellier aux Moines . Grande famille dont je garde au cœur la grandeur avec fierté . C'est mon témoignage. Adieu François .

Guy Coppens 19/02/2015 06:35


des personnes dont je me rappelle


A+ Guy