Gnomonique (6) par Christian Moreau

4 Février 2010, 18:15  -  #Gnomonique

Les cadrans solaires de Mortagne au Perche

 

            Si vous passez dans le département de l’Orne, ne manquez pas de faire le détour pour visiter Mortagne au Perche. Cette petite ville d‘à peine 5000 âmes vaut qu’on s’y arrête.
Ne serait-ce que pour voir la
Porte Saint-Denis des XIIe et XIIIe siècles, dernier vestige du fort Toussaint , la Crypte saint-André (XIII° s.) sous le tribunal,
l’
église Notre-Dame du XVIe siècle de style gothique flamboyant,
et l’ ancien couvent Saint-François du XVIe siècle.


        
Mais pour moi, Mortagne au Perche a un intérêt tout particulier, en effet, dans cette ville on dénombre  pas moins de 11 cadrans solaires.


Voiçi  les 6 que j’ai photographiés l’année dernière.

M1

 

9, place Charles de Gaulle

En face des anciennes halles, sur une maison à tourelle datant du XVI ième siècle.

 


 

M2


Eglise Notre Dame

 

         Sur ce cadran datant de 1632, les lignes horaires partent d'un écusson comportant trois fleurs de lys, surmonté d'une couronne.

De chaque côté, les lettres L et R signifient LUDOVICUS REX.

Les heures sont numérotées de 5H du matin à 5H du soir en chiffres romains.
Les demi-heures sont figurées par des losanges.

Dans la partie supérieure du bandeau, on peut lire le monogramme IHS (Jesus Hominum Salvator), ainsi que le monogramme de la Vierge ( M et A entrelacées) entouré de deux fleurs de lys.



M3

     

35, rue Aristide Briand

Peint sur la façade méridionale d'un immeuble du XVIII ième siècle, ce cadran daté de 1813 est orné d’une fleur de lys noire, vraissemblablement en rapport avec les événements historiques.

Les lignes horaires,  tracées de 7h du matin à 3h de l'après-midi, sont numérotées, en chiffres arabes, dans un bandeau entourant le cadran.

Les demi-heures sont également indiquées.

Les lettres FPG indiquent sans doute le monogramme de l’artiste.

  


 

M4


 

12, rue de Rouen

  Autrefois gendarmerie de Mortagne-au-Perche, ce bâtiment, qui date du XVI ième siècle  est aujourd'hui  une résidence nommée "le cadran solaire".
Dans la cour intérieure, se trouve ce magnifique cadran peint et gravé.

Les lignes horaires sont tracées de 4H du matin à 4H du soir
et les demi-heures sont figu
rées par des losanges.

Les heures  numérotées en chiffres romains sont placées dans un bandeau entourant le cadran.

 

 


 

M5

   

17, rue de Rouen

  Ce cadran est peint sur la façade sud du presbytère.

Les lignes horaires partant d'un croissant sont numérotées, de 9H du matin à 3H de l'après midi, en chiffres arabes sauf pour celle de midi  qui est plus longue que les autres et qui est numérotée en chiffre romain.

Les demi-heures sont figurées par des points.

Le style est constitué d'un fer plat muni d'une « jambe de force ».


 

M6

 

  9, rue des Tailles

  Sur la façade de l'Hôtel du Receveur des Tailles, élégante demeure du XVIII ième siècle, se trouve ce très beau cadran solaire  dans un décor baroque.

Ce cadran est une méridienne, puisqu’il n'indique que le midi.

Le style (en haut à gauche de la tête) est composé d'un disque
percé d'un trou, maintenu par deux tiges métalliques.

 

© Christian Moreau

 

michele chevallier 08/02/2010 20:53


Christian, tu peux me donner l'heure ? Oh zut ! il fait nuit .. Alors ? comment savoir ? ah ! j'oubliais :  sur l'ordi en bas à droite.. Minouche


Jacques Masse 07/02/2010 16:32


Très beau travail Christian.
Penses-tu avoir photographié tous les cadrans solaires de Mortagne ?
Si il y en a d'autres, indiques le moi, je les photographierai pour toi lors d'une visite à ma fille Carolone, qui habite à quelques kilomètres de Mortagne.


Rosine 06/02/2010 22:15


Passionnant !!!!!! Je connais un peu Mortagne au Perche mais bien sûr, je n'ai pas vu un seul cadran solaire. Il va falloir que j'y retourne. Merci de nous faire partager tes passions, tu vas finir
par nous contaminer.