Bangkok, la cité des anges, troisième page

6 Juillet 2013, 13:35  -  #VU d'ailleurs

 

 

Bangkok, la cité des anges


Le Grand Palais, Wat Phra Kaeo.

Réference : Fascicule " Histoire du temple du Bouddha d'émeraude", par le Professeur M.C. Subhadradis Diskul, version française de Sompid Kattiyapikul.  

Le temple du Bouddha d'émeraude est une structure sacrée et le noyau spirituel du peuple Thaï. C'est non seulement le site où sont célébrées les cérémonies royales tout au long de l'année mais c'est aussi un lieu ouvert à la population, aux pélerins venus prier et méditer, aux visiteurs divers.

  

Râma IV construisit le Grand Palais et Wat Phra Kaeo en 1867 pour célébrer le 100e anniversaire de la dynastie Chakri. L’intérieur de l’enceinte du Grand Palais est assez vaste (219 ha). Là se trouve le temple Wat Phra Kaeo, dédié au bouddha démeraude, un petit bijou. C’est le temple le plus fameux de Thaïlande.

Alors voilà...

Après avoir débarqué du bateau, on traverse d'abord un piège à touristes, allée coincée entre deux rangs de kiosques sous des parasols, où l'on peut trouver de la nourriture des rafraîchissements et toutes sortes de souvenirs. 

Bangkok--troisieme-page 8510SOUK DSC 8509

Je n'ai pas de vue d'ensemble du Grand Palais il faudrait une vue aérienne pour celà.

Wat Phra DSC 8527Puis on arrive à une première enceinte pleine de visiteurs où l'on doit se changer si l'on est court vêtu. Si on n'a pas apporté le nécessaire, on peut louer un pantalon ou un pagne et les dames doivent avoir les épaules couvertes. Il fait extrêmement chaud... Une fois passé le "péage" nous pénétrons dans l'enceinte ouverte aux pélerins et aux visiteurs divers. Là, on s'aperçoit que ça va être coton pour photographier l'architecture, on n'est pas tout seul...

Bangkok--troisieme-page 8531Il faudra donc "faire avec".  Il serait difficile, même avec de la patience de ne pas avoir des personnages dans le champ. Au contraire, je décide de les y inclure de temps en temps. Pour les cartes postales, voyez internet. On va rester dans la vraie vie.


Bangkok--troisieme-page 8535

 

Démon garde DSC 8533

Les portes sont gardées par des démons chargés d'interdire l'entrée aux mauvais esprits.

 

Bangkok--troisieme-page 8540

 

 

Bangkok--troisieme-page 8549

 

Bangkok--troisieme-page 8537

 

 

Bangkok--troisieme-page 8543

 

Bangkok--troisieme-page 8542

 

Bangkok--troisieme-page 8551

Monument dédié aux rois Râma I, II et III    

 

Bangkok--troisieme-page 8563

 

 

Bangkok--troisieme-page 8567

Statue en bronze, mi homme, mi animal.


Bangkok--troisieme-page 8569-copie-1 

 

 

 

Bangkok--troisieme-page 8572Touristes ou bonzillons encadrés de leurs aînés, tout le monde veut être sur la photo au pied des monuments. Bangkok--troisieme-page 8584

 

 

Bangkok--troisieme-page 8587

 

 

Feuilles d'or DSC 8641Statue dorée DSC 8644 Acte de dévotion : on applique des petites feuilles d'or sur des statues.

Pélerins DSC 8670

Pélerin DSC 8639

 

 

 

Pélerins DSC 8637 

Les pélerins viennent en groupe, en uniforme pour ne pas se perdre. Et comme je vous l'ai dit, nous sommes au pays du sourire. 

 

Prières DSC 8633 copy

Prière DSC 8528

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aurais aimé vous présenter l'usoboth* où est exposé le Bouddha d'émeraude (qui en fait est en jade) mais la photographie à l'intérieur de l'édifice est interdite. (*) L'usoboth est un édifice à l'intérieur d'un monastère bouddhique, dans lequel se déroulent la cérémonie d'ordination des bonzes ainsi que d'autres rites.

Après cette longue promenade au soleil, nous avons cherché un peu de fraîcheur et l'avons trouvée dans une splendide galerie déserte dont le mur du fond, baigné de pénombre, est décoré d'une immense fresque "Ramâkien" racontant le version Thaï de l'épopée hindoue, le "Râmâyana".

Bangkok--troisieme-page 8599

 Bangkok--troisieme-page 8595

 

Ce lieu délaissé par les touristes est d'une beauté envoûtante. Et je vais pouvoir me trouver seul à seul avec cette fresque que je vous invite à découvrir partiellement dans la prochaine page de cette promenade à Bangkok. 

A suivre...

 

Copyright : Images et texte de Gérard Petiot sauf mention spéciale pour les images de Min Shing Chuah. 

Jacques Masse 07/07/2013 09:05


Mais non Gérard, ils sont bien là les lecteurs, et ton article n'interesse pas que toi . . .


Ta vision du grand palais au "super grand angle" est aux antipodes des clichés de cartes postales habituels.


Nous attendons la suite avec impatience !


‹(•¿•)› Jacques

Gérard 09/07/2013 09:15



Tu me rassures... 


Oui, avec ce grand-angle un peu estrême, je me suis beaucoup amusé. Je sais bien que nos maîtres n'apprécieraient pas, mais ça m'a permis d'aborder ce sujet malgré la foule qui grouillait de tous
côtés et ainsi de ne pas revenir bredouille. Et j'ai aussi découvert quelques vertus et bien des avantages à ces courtes focales si l'on fait exception des contre-plongées vertigineuses
discutables. La suite est en chantier. Merci de ta participation au blog. GP



Guy Coppens 07/07/2013 00:49


Merci Gérard de ces très belles photos et de ces commentaires passionnants


grosses bises a tous pour le 14juillet 2013


A+ Guy

Gérard 07/07/2013 08:05



Merci monsieur l'expatrié. Oh, tu sais pour les commentaires et légendes, je fais léger. Le sujet est tellement gigantesque et riche, qu'il est préférable d'aller faire un tour dans internet, en
piquant des mots clés dans mon texte succinct. En ligne, si tu demandes Wat Phrao, tu verras une quantité incroyable de photos et d'articles, de descriptions, etc. Le royaume de
Thaïlande est fascinant. Guette la suite.



Philippe Pons 06/07/2013 23:00


Gégé, ta visite en images est superbe. Tu as en plus le talent de nous allécher, après chaque épisode on attend la suite... Merci.


Tu maitrises maintenant parfaitement la mise en page, pas évidente, du langage Html d'Overblog, bravo.


PhP

07/07/2013 07:56



Cher Philippe,


Sapristi, je suis comme monsieur Jourdain, je faisais du Html sans le savoir ! Blague à part, la mise en page dans Overblog me prend plus la tête et le temps que Quark XPress qui est pourtant du
lourd, mais d'une précision merveilleuse. Je saisi l'occasion pour solliciter l'indulgence des lecteurs à propos de la mise en page approximative, Overblog ne peut pas faire mieux. À propos des
lecteurs... Y sont où ? C'est de ma faute, publier pour des retraités français pendant les vacances d'été et en weekend par dessus le marché... J'ai vraiment pas l'instinct marketing. Pas grave,
je me fais vachement plaisir.