Saga Agfa, par Christian Moreau

14 Juillet 2009, 20:51  -  #The Agfa Story


LES APPAREILS PHOTO AGFA

 

 

 

         En guise de préambule et, avant de vous pésenter ma collection, un bref rappel historique sur la firme AGFA, ce grand fabricant européen qui, aujourd’hui, hélas, n’existe plus en tant que fournisseur des industries photographiques dans son ensemble (matériel et consommable).

         Cette société fondée en 1867 et spécialisée, à ses débuts, dans la fabrication de l’Aniline (AGFA est un acronyme composé des premières lettres de ActienGesellschaft Für Anilinfabrikation c’est à dire Société Anonyme pour la Fabrication d’Aniline) deviendra rapidement une entreprise de renommée internationale.

         Principal fournisseur européen de pellicules photographiques et cinématographiques, il sera le premier à mettre sur le marché, en 1936, la 1ère pellicule couleur pour diapositives: l’Agfacolor.

         Les premiers appareils photo, portant le fameux logo de cette firme, datent de 1926 après la fusion d’Agfa avec la société Rietzschel, elle même fabricant d’appareils photo. Comme leurs concurents, à cette époque, les appareils sont équipés d’un soufflet et, la surface sensible utilisée est couchée sur une plaque de verre au format 6,5 x 9 cm ou 9 x 12 cm.

         Cette société allemande fusionna en 1964 avec son concurrent belge Gevaert (peu de temps donc après notre stage à l’école Gevacolor d’Anvers-Mortsel) et fit son entrée en bourse en 1999. Devant faire face à une forte baisse de rentabilité, sa division photo est revendue en 2004 à un groupe d’investisseurs privés et dépose définitivement son bilan en mai 2005.

         Faute d’avoir su négocier le virage du numérique, c’est un des plus grands noms de la photographie qui disparait à l’aube du 21 siècle.

         En septembre 2006, un spécialiste dans la fabrication d’appareils photo numériques “PAWA-FEINWERKTECHNIK Gmhb & Co reçoit la licence exclusive des appareils photo numérique AgfaPhoto. C’est pourquoi, aujourd’hui on trouve toujours sur le marché des appareils photo numérique sous le nom d’Agfa mais, ne vous y trompez point, ils n’ont plus rien à voir avec ceux de la marque d’origine. Le logo n’est plus le même, mais cela permet à un fabricant peu connu du grand public de faire sa promotion avec un nom que tout le monde connait (cette réflexion n’engage que son auteur).

 

 

 

Comme les testaments, l’ancien et le nouveau

Celui de gauche toujours utilisé par les 3 divisions subsistantes d’Agfa et celui de droite le nouveau utilisé par PAWA pour sa gamme d’appareils numériques

 

 

 

Petit récapitulatif de l’évolution du Logo Agfa

 

         Aujourd’hui AGFA est organisée en 3 groupes de produits: Imagerie Médicale, Arts Graphiques (qui a quand même subsisté après mon départ de l’entreprise !!!) et, Contrôle Non Destructif (Le C.N.D. est un ensemble de méthodes qui permet de caractériser l'état d'intégrité de structures industrielles, sans les dégrader). Pour plus d’info sur le C.N.D.: votre moteur de recherches favori !

 

Pour mettre fin à ce préambule:

         Pourquoi avoir choisi les appareils de cette marque pour monter cette collection ? Pour 2 raisons: la 1ère étant qu’Agfa n’ayant commencé à fabriquer ses appareils qu’à partir de 1926, il m’était plus facile d’essayer de rassembler la majorité les appareils de cette marque. La 2ème raison, qui explique peut être aussi ce choix c’est que j’ai travaillé pendant plus de 20 ans dans cette entreprise (division des arts garphiques).

         Enfin, pourquoi collectionner les appareils photo ? je pense que l’appareil photo, de son origine (avec les magnifiques chambres en bois que nous avons connues) jusqu’à nos jours avec la disparition progressive de l’appareil argentique est une parfaite illustration des ingénieuses évolutions technologiques de tous les éléments constituant ces prodigieux capteurs d’images, et, c’est peut être cette évolution, mon cher Jacques, la définition du progrès, pour répondre  à la question que tu poses en terminant ta présentation de la “LeicaMania”.

 

Voiçi, en 20 chapitres ma collection d’appareils photo AGFA

 

SOMMAIRE

 

Chapitre 1; À partir de 1926, les premiers “FOLDING”: Heli-Clack, Isolar

                   et Standard

Chapitre 2: 1928-1960 Les fameux foldings “BILLY” et “RECORD”

Chapitre 3: 1930-1950 Les BOX

Chapitre 4: 1937-1957 La fabuleuse gamme des KARAT
Chapitre 5: La gamme ISO-RAPID

Chapitre 6: La gamme ISOLETTE

Chapitre 7: La gamme ISOLA & ISOLY

Chapitre 8: 1958-1963 Les premiers REFLEX: Ambiflex, Agfaflex, Colorflex

                   et Flexilette                 

Chapitre 9: La gamme OPTIMA

Chapitre 10: La gamme OPTIMA ELECTRONIC SENSOR

Chapitre 11: 1962-1973 La gamme SILETTE

Chapitre 12: La gamme AGFAMATIC 35 mm

Chapitre 13: La gamme AGFAMATIC POCKET

Chaptre  14: Quelques “HORS-SÉRIE”: Click, Clack, Compact, Parat et Trolix

Chapitre 15: La gamme des APS

Chapitre 16: Les 1ers Numériques (derniers appareils Agfa)

Chapitre 17: Les P.A.P. ou jetables

Chapitre 18: Les Flashs à ampoules magnésiques

Chapitre 19: Les consommables au label Agfa

Chapitre 20: Les “RÉCLAMES”

 

 


À suivre ...
La saga Agfa, par Christian Moreau

Serfass 20/01/2015 20:07


bonjour,


Site plus qu'intéressant en ce qui concerne les appareils Agfa.


J'ai eu de mon père (qui s'en était servi lors de son voyage de noces en 1935)  en 1955 un Agfa Standard équipé d'un objectif Agfa AnastigmatF=13 cm, f=6.3 N°281400. Double système de visée
1-cadre 2-sorte de petit prisme orientable.Obturateur AGC avec 1/2, 1/5, 1/25, 1/50, 1/100, B, T. La bague de mise au point fonctionne très bien sans blocage. Diaphragme avec graduations de 6.3,
9, 12.5, 18, 25 et 36. Dans la chambre noire figurent 1-le numéro de série = CN866, 2-Agfa - Rollfilm-D-6 pour un format de photos de 107x62. La bobine réceptrice présente une longueur de 73 mm
avec flancs de 31.5 mm de diamètre.


Ma question : existe-t-il pour Agfa un liste à consulter qui donne l'année de construction en fonction du N° de série de l'appareil ou en fonction du N° de série de l'objectif (comme cela existe
pour les reflex Nikon) ?

Nasthasia 26/08/2014 22:34


Bonjour,


Je viens d'acheter une AGFA box 34, et j'essaie de comprendre à quoi servent tous les boutons (certes c'est moins compliqué que le numérique, mais quand même :) )


Serait-il possible d'avoir une copie en meilleure qualité du mode d'emploi que vous avez la chance d'avoir avec le vôtre ? L'image n'est pas lisible sur le blog.


 


En tout cas c'est un super historique, j'y trouve plus d'infos que n'importe où, merci beaucoup !

26/08/2014 23:10



bonsoir Nasthasia,


afin de pouvoir transmettre votre réponse à Christian, merci de m'envoyer un message par le lien contact du blog, car avec les commentaires votre mail est caché.


cordialement


ph p


 



minouche 13/08/2009 12:10

J'ai attendu pour t'écrire mon commentaire . car tu es intarrissable, Christian et cette saga  est énorme.. Félicitations pour la précision et la présentation. Impeccable ! Moi jétais une pro AGFA  pendant longtemps et je travaillais en agfachrome . je donnais à développer chez Gorne et Central . et j'ai été malheureuse de voir que les labos ne développait plus l'agfa au fil du temps. Nostalgie. Bravo Christian .