Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

par Rosine Mazin  -  24 Juin 2019, 11:39  -  #Les aventures de Rosine



En 1969 j’ai été embauchée par les Studios du Souissi au Maroc, première expatriation et premier coup de cœur pour ce pays envoûtant et premier vrai travail de reporter.
Je devais réaliser des reportages pour alimenter la photothèque. Les tirages géants servaient à décorer les stands de l’ »Office Chérifien d’exportation » dans les foires internationales, très beau poste d’observation mais j’avais tout à découvrir au Maroc .
J’ai arpenté le pays sur et en dehors des routes touristiques.
Avec mon compagnon embauché un peu plus tard, et sa précieuse 2CV tous les prétextes étaient bons pour prendre la route.
Je travaillais en Dias 24x36 et aussi en 6x6 avec le matériel du studio .

Au bout de 2 ou 3 ans quand nous sommes rentrés en France nous avions accumulés beaucoup d’archives et de souvenirs.
Très vite une agence photo à pris en dépôt nos photos diapositives et faute de labo et d’argent nous avons mis de coté les négatifs N&B rangés dans une belle boîte, à l’abris de la poussière,tellement bien rangés que je les aie complètement oubliés. Miraculeusement cette boîte m’a suivie pendant tous mes déménagements sans que je ne m’y intéresse vraiment.
Grâce à mes archives sur le Maroc j’avais acquis un statut de photographe pro. et j’ai travaillé pour l’édition et la presse comme « grand reporter » pour le Figaro Magazine entre autres. Par la suite j’ai eu plusieurs fois l’occasion de retourner au Maroc avec toujours autant de passion.

Au cours de mes reportages j’ai accumulé énormément de photos et j’avais tendance à sélectionner rapidement le premier choix pour le client mais surtout à conserver tout le reste.
Aujourd’hui j’étouffe sous les piles de planches de dias et je commence à trier et à jeter, gros travail un peu nostalgique.

Et puis sur notre blog dernièrement je lis l’article d’Alain Escaudemaison sur la Maison de la photo à Marrakech. Une petite lumière s’allume au fond de ma mémoire et je repense à ma vieille boîte ou dorment des négatifs depuis cinquante ans, je ne sais plus du tout ce qu’elle contient, je ne l’ai jamais plus ouverte et je ne suis pas équipée pour traiter le noir et blanc surtout en 6x6. Je me souviens vaguement d’instants de vie mais pas de photos précises, des villages, des fantasias ,des marchés dans la campagne et des rencontres avec des gens.

Banco, ça tombe bien c’est un peu l’heure des bilans. Pour trier enfin le contenu de cette boîte, j’achète un bon scanner à plat et je numérise ces vieux clichés, qui ont très bien vieillis, pas de poussières et de rayures. Je suis surprise par la qualité mais perplexe car des souvenirs ne reviennent pas sur toutes les images, peut-être celle de mon compagnon de reportage ?
Mais quelle richesse de témoignage sur la façon dont on vivait au Maroc en 1970. J’ai rédigé quelques légendes quand les lieux sont caractéristiques mais mes souvenirs sont très loin, c’était quand même il y a cinquante ans !
Je vous présente un petit choix sur les 600 négatifs scannés.


Pour finir il me reste maintenant à prendre contact avec la maison de la photo à Marrakech pour leur proposer ces archives marocaines oubliées pour qu’elles vivent enfin.
Photos Rosine Mazin – Christian Sappa – Studios du Souissi

Merci Alain

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

El Jadida Fantasia au moussem de Moulay Abdalah

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Moussem d'Imilchil dans le Haut Atlas- marché aux bestiaux

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

 Moussem d'Imilchil dans le Haut Atlas- marché des fiancés

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Place Jemaa El-Fna à Marrakech - Danseurs Gnaouas

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Place Jemaa El-Fna à Marrakech - charmeur de serpents

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Fes El Bali - école coranique

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Fes -  Manufacture de tapis

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

 Marrakech- Artisan ferronnier

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Marrakech -  Les souks

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Chaouen dans les montagnes du Rif : le marché et les rues

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin
Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Puit  - L'eau est tirée grâce à un dromadaire , un âne ou avec un seau

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Les paysans viennent se servir en eau à un forage

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

 Labours avec des boeufs

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Souks dans la campagne Vendeurs de légumes

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Paysans se rendant au marché

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Souks -  Le boucher

Le Maroc en 1970, par Rosine Mazin

Souks - Vendeur de brochettes

 

© Rosine MAZIN /les Studios du Souissi- 1970

 

********************

...et pour mémoire, le premier article de Rosine publié en 2010

 

Beatrice Fournier 28/01/2020 18:23

Merci d avoir scanné ses photos et de les publier. La qualité est superbe ... Je suis allée au maroc en 1972..
j avais tout juste 20 ans.. et pas d appareil photo.. Allez vous en publier d autres... ?
Merci...belle decouverte

Gerard Petiot 29/06/2019 18:46

Admirable ! Y a pas à dire, les bonnes photos, c'est comme les grands vins, ça prend de la valeur avec le temps. Belle idée d'avoir scanné des négatifs 6X6 N/B, ça en valait la peine. Merci beaucoup Rosine pour ce généreux partage.

Hélène Couillaud 25/06/2019 18:57

Rien à ajouter le reportage est magnifique et les photos superbes!! Merci Rosine

Vauché JC 25/06/2019 09:05

Chapeau bas ! Les autres vaugirardiens ayant déjà tout dis, je n'ai rien à ajouter

‹(°¿°)› Jacques 24/06/2019 19:05

Superbes photos ! Du VRAI noir & blanc argentique. Je ne vais pas aller aussi loin que Minouche pour dire que c'était mieux avant ... mais c'était quand même autre chose ! Nous sommes la seule génération qui aura eu la chance de connaître les mystères et plaisirs de l'argentique, la révolution du numérique et la puissance des logiciels d'optimisation. Et quelle merveille de voir aussi avec quel talent tu as su saisir juste au bon moment, les expressions fugaces qui font toute la qualité d'une image ... Chapeau !

Michèle Chevallier 24/06/2019 16:55

Chère Rosine, tes photos sont magnifiques ! et toi aussi. je vais encore dire une chose incorrecte : "c'était mieux avant "... quelle belle ambiance et quelle qualité . Merci , c'est beau Minouche

escaudemaison 24/06/2019 14:40

Rosine,avant tout merci pour le rappel de mon dernier reportage au Musée de la photo à Marrakech qui t'a permis de venir fouiller dans tes archives.Cette série de photos en N et B est une pure merveille tant par la qualité que le choix de ces differents lieux,situations et évenements qui me rememorent mes souvenirs indélébiles de mon enfance et toutes ces années passées à voyager à travers ce beau pays avec mes parents dans les années 50.Bravo Rosine et merci d'avoir ravivé en moi ces images sur ce pays,une grande part de mes racines.

Claude Bertrand 24/06/2019 14:38

Magnifiques, Rosine ,tes noir-et-blancs. A la même époque j'étais en Algérie. Je vais voir si je peux tirer quelque chose de mes archives (moins passionnantes que tes images), l'émulation aidant !