Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau

par Christian Moreau  -  8 Mai 2019, 13:33  -  #Actu 2019, #Découvertes

Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau

   La frégate Hermione, construite à l’arsenal de Rochefort était un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. C'était une frégate de 12 (en référence au calibre de ses canons) portant 26 canons de 12 livres et 8 canons supplémentaires de 6 livres.

C’est elle qui conduisit le marquis de La Fayette aux États-Unis en 1780, lui permettant de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.

En 1793, la frégate sombra sur des rochers au large du Croisic.

 

    La réplique de l’Hermione a été reconstruite dans l'ancien arsenal de Rochefort à partir de 1997 et lancée en eaux salées le 7 septembre 2014

En cette année 2019 l'Hermione sillonne, d’avril à juillet, l'océan Atlantique et la Manche pour une nouvelle sortie appelée "Normandie Liberté".

Les membres d'équipage proviennent d'une pluralité de corps de métiers ayant été formés pour apprendre à être marin comme au XVIIIe siècle.

 

    C’est cette magnifique frégate que nous sommes allé revoir, à Cherbourg le 6 mai dernier. Granville/Cherbourg : 1heure 30 de route, nous n’avons pas voulu manquer son passage dans le Cotentin. Nous l’avions déjà vu 3 fois au cours de sa construction à Rochefort en 2010, 2011 et 2012. Cette fois ci c’est terminée que nous l’avons enfin retrouvée, sur l’eau et sous un ciel normand …

 

Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau
Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau
Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau
Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau
Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau
Dans le sillage de l'HERMIONE, par Christian Moreau

Petit retour en arrière :

le chantier de l’Hermione à Rochefort

 

Mai 2010

 

Mai 2011 à fond de cale !!!

 

Mai 2012 : sur la Charente mais sans mât, ni voile, ni bouche à feu.

Reportages © Christian Moreau - 2010/2019

 

 

C
Merci mes ami(e)s pour vos commentaires et messages élogieux. Mireille et moi-même avons toujours plaisir à revoir cette frégate que nous avons (pratiquement) vu naître. Espérons la revoir à nouveau en d'autres lieux, sous d'autres cieux, sur d'autres océans ...
Répondre
P
Encore une très belle pièce dans les tiroirs de notre grand collectionneur. merci pour le suivi de cette reconstitution et la qualité des images.
Répondre
M
Oh! superbe ton reportage Christian. De belles images avec le déroulement précis de cette aventure. Un document passionnant. Nous avions vu ce fameux navire à La Rochelle. Il attirait les foules , j'ai été fière pour tous ceux qui avaient participé à cette réussite . merci Cricriiiiii!!! Minouche
Répondre
C
"C'était un fameux navire
Au cabestan, vire, vire
Que l’Hermione en son temps
Vire, vire au cabestan"
Merci Christian pour ton magnifique reportage dont les images valent mieux qu'un long discours.
Saluons au passage le travail titanesque et persévérant des divers corps de métiers qui ont recréé pour notre temps cet "ambassadeur" du savoir faire de la France , et à qui nous souhaitons beaux équipages et belles traversées pour la concorde entre les peuples.
Denis
Répondre
M
C'est beau! Moins austère que le Charles De Gaulle, du moins à l'extérieur! Mais, les avions, ils appontent où? Blague à part, très belles images et reportage documenté. Du pur Cricri!
Répondre
R
Superbes images et superbe aventure. J'imagine la fierté de tout ceux qui y ont participé et qui arrivent à embarquer. Merci de nous faire participer.
Répondre
G
Très belles photographies d'un sujet en or (et bleu), bravo Christian et merci.
Répondre
C
Bravo Christian pour ce suivi de chantier.
Répondre
E
Merci pour ces photos. C'est un très beau navire que j'aurais aimé voir.
Répondre
Superbe reportage, merci Christian.
Répondre