Des moments partagés avec Pierre

par Philippe Pons  -  5 Mars 2018, 19:20  -  #2018

Des moments partagés avec Pierre

Eté 1961

  Avec les mêmes initiales PP, je trouve comme voisin Pierre Poppé à la maison des examens pour passer le concours à l’école de Vaugirard. Nous avons également étés élèves au même lycée de St Maur , mais sans le savoir.

Il a été brillamment reçu, moi non, il me faudra aller au cours du soir dans la Glacière avec quelques futurs camarades qui se rappellent encore de ces moments.

 

Septembre 1962

  Ecole Vaugirard : Une petite quarantaine de reçus au concours commencent la première année. Dès le second jour, les élèves de 2eme années nous soumettent au dernier Bizutage de Vaugirard, et Pierre très actif est l’un des « bourreaux »

Eté 1963

 Après son stage d'été Geneviève, craque pour le beau Pierre, et ne reviendra pas faire sa deuxième année avec nous, préférant se marier.

 

Septembre 1966

  Je suis embauché comme assistant au studio Cliché Color à St Maurice, je prends la place laissée par Jacques Bruel. Dans la commune voisine à Charenton, le plus important magasin de photo est le studio MIROUX. Ce magasin est polyvalent : une vitrine pour les téléviseurs et autres transistors, une autre pour le matériel photo, les caméras et les portraits. Le propriétaire et son épouse ne sont que des vendeurs, un photographe professionnel réalise: portraits, communions, mariages, il développe et tire le Noir et Blanc, ce photographe c’est Pierre Poppé, il est également vendeur à la boutique lors des nombreuses absences de ses patrons.

( hélas je n'ai pas de photos de cette période ...)

Je n’avais pas eu de réels échanges avec Pierre durant l’école. Il faisait partie de la bande des « déconneurs » avec Edouard Legros, Petit de Mirebeck et d’autres dont j’ai oublié les noms.

Mai 1968

  Lassé par la réalisation de photos de catalogue, par les natures mortes de jouets, de vins et de chocolats, clientèle principale du studio Cliché Color. J'opte pour le statut d'artisan-reporter-photographe.

Par chance dès octobre, la FNAC devient mon premier client grâce à mon ami graphiste Michel Rohmer qui vient de dessiner le logo de la FNAC.

Pierre devient mon laboratoire N/B de développement et de tirages, et le Studio Miroux accepte de me faire une location mensuelle forfaitaire très raisonnable pour mes prises de vues de studio.

Je retrouve donc Pierre, ses deux apprentis Serge et Jean-Marc, et un autre photographe de portraits Georges Linois, tous les jours dans un espace assez réduit, cette promiscuité développe notre complicité.

Pierre propose des identités retouchées, et je suis très admiratif de le voir faire des retouches au crayon sur le négatif 6x6 avec la méthode des vermicelles enseignée par Pitou.

De temps en temps Emerick son fils, de passage au magasin, découvre le labo du premier étage, le grand bac de lavage des tirages qu'il est chargé de remuer,et il aide à placer sur la toile de la glaceuse rotative Priox les tirages à sécher, avant massicotage et repique au pinceau.

Ecole de Vaugirard , vers 1960

1978

  Mon affaire se développe, j’engage mon premier stagiaire BTS Louis Lumière, Philippe Stroppa comme salarié. Le studio Miroux devient trop petit, mon ancien patron Jean Beda accepte de me louer le premier étage de son studio à St Maurice.

Pierre continue à tirer les N /B pour mes clients et à me faire cadeau de centaines de 9x13, tirages perso de mes enfants, et Pierre et Geneviève me servent parfois de figurants.

client FNAC : illustration pour un article sur les auto-radios
1972- Lancement du Polaroid ZIP

1986

 Pierre quitte le studio Miroux et part s’installer avec sa famille à Nantes ou il reprend un magasin, puis il loue un autre local pour en faire son studio pour les photos d’objets.

Il cesse son activité vers 2002, pour s’installer définitivement dans sa résidence secondaire de Noirmoutier.

 

  Geneviève est la marraine de Sébastien mon fils ainé, nous restons très liés, et à chacun de nos passages pendant les vacances de Pâques en nous rendant à Port Bourgenay ou à Port Crouesty nous faisons un passage à l’Epine.

2007, avec leurs petits enfants

Octobre 2009

  Pierre et Geneviève organisent les premières rencontres des anciens de la promo 62-64. Très grand succès pour nos premières retrouvailles.

 

 

 

Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
La première liaison par Skype de la promo avec Gérard Petiot / Malaisie

La première liaison par Skype de la promo avec Gérard Petiot / Malaisie

Toujours se méfier des légendes

Toujours se méfier des légendes

"Le Louvre" nom donné par Isabelle,Emerick et Hans à l'atelier de Pierre
"Le Louvre" nom donné par Isabelle,Emerick et Hans à l'atelier de Pierre

"Le Louvre" nom donné par Isabelle,Emerick et Hans à l'atelier de Pierre

2009 - Nos années Vaugirard , livre souvenir de notre promo 62-64

2009 - Nos années Vaugirard , livre souvenir de notre promo 62-64

Avril 2014

 Une belle escale à Bois Vallée, chez Minouche et Jean Pierre avec Geneviève et Pierre.

 

Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre
Des moments partagés avec Pierre

  A l’Epine, Pierre a participé à plusieurs activités associatives. En dehors de la pêche et du club de tir au pistolet, il participait a de nombreuses expositions ou il présentait ses dernières aquarelles.

 

"Le Louvre" en mars 2018.

"Le Louvre" en mars 2018.

 Pierre a été  sans doute un des derniers photographes mixtes, capable de vendre un Instamatic ou un reflex et comme photographe généraliste de s’adapter à toutes les demandes de prises de vues de clients amateurs, de petites entreprises, de développer, tirer et retoucher à la main ses photographies.

  Il est toujours resté fidèle la photographie basée sur l’argentique, à son Hasselblad, sa Sinar, ses Balcar, en ignorant, avec son tempérament de Breton, l’évolution de la profession de photographe vers le numérique, Photoshop et l’invasion dans la vie quotidienne de l’ordinateur et des messageries.

Philippe Pons

 

Portait réalisé par Nils, fils d'Emerick.

Portait réalisé par Nils, fils d'Emerick.

Nous te t'oublierons pas.

Jean marc LE Rallic 11/04/2020 13:05

Il a été mon maître d'apprentissage, j'avais énormément d'admiration pour le photographe et encore plus pour l'homme.

Philippe PONS 11/04/2020 21:32

Merci Jean Marc pour ton message amical. L'époque du Studio Miroux à St Maurice me semble bien loin et pourtant,
Je me souviens très bien de toi, tu as souvent développé et tiré mes images de reportages.pour la FNAC
reçois mes amitiés -

Michel 08/03/2018 17:27

Une fois encore, Philippe, c'est superbe travail historique et amical. Le souvenir n'est pas près de s'effacer et les livres de Noirmoutier et de Granville n'en seront que plus précieux.
Dan/Michel

‹(°¿°)› Jacques Masse 07/03/2018 17:04

Très émouvante rétrospective de la vie bien remplie de notre Ami Pierre. Le souvenir d'un garçon solide et à l'esprit bien trempé restera en chacun d'entre nous.
Bien sur, toutes nos pensées et toute notre affection vont vers Geneviève que nous embrassons chaleureusement.
‹(°¿°)› Jacques & Françoise

JC V 07/03/2018 08:06

Très émouvant

Claude Bertrand 06/03/2018 14:56

Très touchante, Philippe, cette évocation de la vie de Pierre. J'ai appris beaucoup de choses sur son parcours.
Geneviève, j'avais complétement oublié ton absence en deuxième année. Nous pensons affectueusement à toi et à ta famille. Nos retrouvailles chez vous à Noirmoutier, c'était fort et votre accueil chaleureux. Un merveilleux souvenir !
Claude

CAREL Denis 06/03/2018 10:34

Merci Philippe pour ton témoignage émouvant si bien illustré par toutes ces images ; nous y découvrons un visage de Pierre attachant qui pouvait nous être moins familier. Bien sûr tout ceci nous touche au plus profond.
Oui Minouche, avec toute notre affection à tous, à toi Geneviève et à ta famille,.
Denis

michele chevallier 06/03/2018 09:23

Grand merci Philippe, de nous avoir présenté une belle vie qui défile. Ne se souvenir que des bons moments...Ce sont ces images de Pierre que nous garderons dans nos pensées.
Affectueusement à tous. Minouche

Geneviève 05/03/2018 22:33

Cette rétrospective me touche beaucoup ! Merci encore Phiphi , tu as bien résumé son parcours
qui malheureusement vient de s'arreter là ! Adieu l'Artiste ! ...
Geneviève