L’Art Naïf s’invite aux Clayes-sous-bois par Denis Carel

par Denis Carel  -  21 Mars 2018, 19:19  -  #Expositions

lEspace Philippe Noiret des Clayes-sous-bois présente du 3 au 25 mars une série d’œuvres sélectionnées par le Groupe International des Primitifs Modernes dits Naïfs.

Œuvres exposées : Martine Clouet ; Marie-Line Sulle ; Bernadette Brouze-Bailly …

En voici ci-joint quelques images.

Martine Clouet
Bernadette Brouze-Bailly
Marie-Line Sulle

 

 

 

Qu’est-ce que l’Art Naïf ?

 

Voici une revue rapide : C’est un art vieux comme l’humanité ouvert à tous largement facilité aujourd’hui par les technique modernes et la qualité des matériaux disponibles. Le site du Musée de Vicq* situé dans les Yvelines l’introduit ainsi :

 

« Les artistes naïfs existent depuis que l’homme dessine, peint, grave et sculpte. Leurs premières œuvres datent de l’ère préhistorique. Beaucoup nous sont parvenues, en particulier celles relatives à l’art rupestre. On utilise aussi le terme « primitif » pour désigner un artiste naïf, en référence aux artistes primitifs italiens du XIIIème et XIVème siècles antérieurs à l’invention de la perspective, ainsi qu’aux primitifs flamands. Depuis le XXème siècle, on parle de primitif moderne.

 

A l’ombre de la grande peinture et des artistes reconnus jusqu’au XIXème siècle, existait en Europe une création de peinture naïve d’avant l’art naïf, souvent l’œuvre d’anonymes, dont on retrouve des tableaux dans des musées provinciaux. Cette peinture naïve concerne le portrait, le paysage, les vues urbaines et les scènes de genre. » - *  (accès sur place actuellement fermé par manque de financement public)

 

Martine Clouet
Martine Clouet
Martine Clouet

Martine Clouet

Le site wikipedia « Arts Naïfs » précise d’autre part :
 « L’art naïf désigne la manière d'aborder la peinture par les « peintres naïfs », dont l'une des principales caractéristiques plastiques consiste en un style pictural figuratif ne respectant pas — volontairement ou non — les règles de la perspective sur les dimensions, l'intensité de la couleur et la précision du dessin. Le résultat, sur le plan graphique, évoque un univers d'enfant, d'où l'utilisation du terme "naïf". L'inspiration des artistes naïfs est généralement populaire et le terme s'applique aussi à des formes d'expression populaires de différents pays, notamment au courant artistique le plus connu d'Haïti. Dans le reste des arts, ce terme désigne également les œuvres d’artistes, le plus souvent autodidactes, qui se trouvent en décalage avec les courants artistiques de leur temps »
Ainsi, il est souvent cité en exemple « classique » le peintre Douanier Rousseau
« S’agissant d’un mouvement non académique, l’art naïf ne possède pas de définition propre. Il se caractérise cependant par une représentation figurative de sujets populaires : paysages campagnards, costumes folkloriques, animaux domestiques ou sauvages. Du point de vue technique, cet art se caractérise par le non-respect — volontaire ou non — des trois règles de la perspective occidentale telles que définies depuis la Renaissance par Léonard de Vinci : la diminution de la taille des objets proportionnellement à la distance, l'atténuation des couleurs avec la distance, diminution de la précision des détails avec la distance.


Cela se traduit par :
1.    des effets de perspective géométriquement erronés qui donnent un caractère « ingénu » aux œuvres, une ressemblance avec des dessins d’enfants, ou rappellent la perspective signifiante des peintures du Moyen Âge — sans autres points communs ;
2.    l’emploi de couleurs vives, souvent en aplats, sur tous les plans de la composition, sans atténuation à l’arrière-plan ;
3.    une égale minutie apportée aux détails, y compris ceux de l’arrière-plan, lesquels devraient être estompés.

 

Bernadette Brouze-Bailly
Bernadette Brouze-Bailly
Bernadette Brouze-Bailly
Bernadette Brouze-Bailly

Bernadette Brouze-Bailly

Les techniques :


Les artistes naïfs ont recours à des techniques, supports et matériaux variés, souvent inusités ou modestes, et parfois combinés de manières insolites qui montrent leur ingéniosité (Cf. Musée d’art naïf de Vicq)


Les supports :


L’aggloméré, les assiettes, le bois, le carton, l’isorel, le papier, la soie, le tissu, la toile ou la toile cartonnée et le vélin.
Techniques et matériaux :
•L’acrylique
•L’aquarelle et la gouache
•Le bas relief en bois ou en bois peint
•La broderie et les tissus cousus ou peints
•Le collage
•Le cuivre repoussé
•Le daim collé sur bois


•Le dessin au crayon, au crayon couleur, à l’encre, au feutre, au fusain, au pastel, au stylo
•Le fixé sous verre
•La peinture à l’huile
•La lithographie et la lithographie aquarellée
•La marqueterie
•La reprographie


•La sculpture en cuivre martelé, en bouleau, en fer, en métal, en papier, en pierre, en terre cuite, en papier mâché, sur bois, sur bois peint, en terre, en fer, en plâtre
•La terre cuite peinte et vernie

 

Marie-Line Sulle

Marie-Line Sulle

Sites mentionnés, ou à visiter (non exhaustifs) :

 

Quelques sites d’artistes :
https://martineclouet.wordpress.com/
https://www.artactif.com/fr/artist/marielinesulle
http://www.podiumart.com/mariana/


Les Musées :
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_na%C3%AFf#Mus%C3%A9es_en_France
http://www.museevicq.fr/  
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/hors-les-murs/presentation-generale/article/le-douanier-rousseau-42977.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_d%27art_na%C3%AFf_et_d%27arts_singuliers_de_Laval
http://www.noyers-et-tourisme.com/artnaif.html

Sources encyclopédiques :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_naïf/

 

Couillaud Hélène helene 26/03/2018 17:36

Le mot est très juste c’est rafraîchissant !! Superbe reportage !

michele chevallier 24/03/2018 08:52

Oui oui !! j'adore cet art naïf, qui n'est pas si naïf qu'il n'y parait... On peut rester longtemps devant ces tableaux, plein de petits détails à découvrir, comme lorsque nous étions petits, devant un dessin illustrant une histoire, avant de nous endormir, la tête pleine de belles images.. Un bien être nous envahit , c'est peut être bien une thérapie , ce petit bonheur. minouche

‹(°¿°)› Jacques Masse 22/03/2018 14:12

J'aime beaucoup cet art figuratif qui ne cherche pas à ressembler à la photographie. Mon âme de Tintinophile y retrouve la magie des dessins d'Hergé. J'adore retomber en enfance ...

CAREL Denis 22/03/2018 18:47

Oui, ce fut une visite "rafraichissante". L'Art Naïf est très narratif et va à l'essentiel.
Ceci rappelle les illustrations des livres pour enfants d'hier et d'aujourd'hui!
Au delà de l'effet graphique et coloré, la multiplications des sujets dans le thème principal est la source de découvertes sans fin. La mise en page, souvent en fausse symétrie que l'on peut remarquer ici, séduit l'œil dans l'approche globale. Nous en savons la difficulté lors d'un cadrage d'un sujet imposé pour le bon équilibre des masses.. Encore une fois la présentation de Philippe est superbe et fait honneur à tous. Pour l 'ensemble, les photos ont été prises à main levée sans flash en éclairage type tungstène chaud - 3200°K estimés - mode Auto) ; Vu la distance et l'objectif zoom utilisé, il a fallu corriger les déformations de perspectives et de barillet. ACDsee Pro 10, facile à utiliser, a fait des merveilles avec parfois l'aide de Photoshop. Denis.