Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH

4 Décembre 2017, 19:49  -  #Expositions

Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH

J'ai eu la chance d'assister au spectacle numérique donné dans les Carrières des Baux de Provence.
Au programme : Bosch, Arcimboldo et Brueghel ; le voyage pictural et sonore nous entraine dans
l'univers fantastique et merveilleux de la peinture flamande et milanaise.
Bosch expose de façon délirante l'éternelle lutte du bien et du mal, puis la sérénité s'installe avec les
scènes paysannes.
Les natures mortes des XVI et XVII siècles nous montrent des compositions savantes et colorées.
Arcimboldo renouvelle le genre du portrait, le dernier volet de Brueghel l'ancien aborde les grands
textes bibliques et enfin, le « jardin d'Eden » de Brueghel le jeune nous invite au rêve ;
Un spectacle merveilleux !!
Hélène Couillaud Holthoer

Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH
Les Baux de Provence : Carrières de Lumières 2017 par HCH

© Hélène Couillaud Holthoer

Helene.couillaud 26/12/2017 20:43

Le sujet était magnifique mais le magicien c’est toujours Philippe !merci

Michel 08/12/2017 11:48

C'est baux la Provence! Matière à peinture par notre chère grande artiste? J'ai hâte de voir.

Claude Bertrand 07/12/2017 11:28

Quelle ambiance ! Les silhouettes des visiteurs rendent bien compte du gigantisme des images et du lieu. Beau travail, Hélène !

JC V 06/12/2017 18:44

Bravo Hélène, j'ai visité ces sarrières l'an passé et j'ai photographié à tout va et . . . je n'ai aucun cliché ?? J'&i de belles photos des murs . Explque moi comment tu as fait. Bises

Michèle Chevallier 06/12/2017 17:27

Un très bel article, chère Hélène, j'aime beaucoup tes images . Les flous, les couleurs , les taches lumineuses sont magnifiques . Une jolie visite guidée parmi les ombres complices de notre émotion. Merci ma belle . Minouche

‹(°¿°)› Jacques Masse 06/12/2017 16:08

Très beau reportage, Hélène.
Je n'ai pas le bonheur de connaitre cet endroit, mais il semble que le visiteur soit totalement submergé par ces grandes œuvres picturales. Ne plus seulement être spectateur, mais être en quelque sorte "à l'intérieur" de l'oeuvre doit procurer des émotions intenses.
Je t'embrasse. ‹(°¿°)› Jacques

Gérard Petiot 05/12/2017 14:37

Ce beau reportage met bien en valeur la magie du lieu. On ne "visite" pas en vitesse les Carrières de lumières, on y flâne, on s'y repose, on tâtonne du pied dans l'obscurité pour assurer chaque pas, le nez levé vers les merveilles offertes sur les immenses parois blanches. C'est une expérience fascinante. Merci Hélène.

Denis Carel 05/12/2017 14:34

Quel univers étrange que ces profondeurs souterraines et fraiches(?) si hautes en couleurs, aux pays des ombres mouvantes et sans visage, que par ce reportage, tu nous fais indirectement visiter! J'imagine qu'au dessus, celui de la lavande et du romarin, loin du Styx, sur la rive des vivants, brillait le soleil rassurant et radieux de notre belle Provence tout de ciel azuré!. Merci Hélène pour ce dépaysement garanti et bravo pour la qualité des images obtenues dans un environnement photographiquement peu favorable, que nous a ramenées.
Ici aussi, merci à Philippe pour cette mise en page déroulante et également les précédentes. Ce n'est que justice que le rappeler... de temps en temps ... tant l'exception devient vite de la normalité routinière!.
Bien cordialement à tous, Denis
..