KAP à l'Ouest la tentation de l' « Image in air »

21 Mai 2016, 21:01

Connaissez-vous le KAP ?

Il s'agit d'un acronyme de l'expression anglaise « Kite Aerial Photography » ( photographie aérienne par cerf-volant ). Ceux d'entre vous qui ont participé en 2013 au jubilé Albigeois se souviendront que la technique n'est pas nouvelle puisque initiée en 1888 par Monsieur Arthur Batut au-dessus du village de Labruguière. 

Tatihou  Le Lamentin  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Tatihou Le Lamentin © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Pour ma part, je redécouvre avec enthousiasme cette pratique qui ouvre de nouveaux horizons photographiques à l'aide de moyens rudimentaires.

Beaucoup plus simple et beaucoup moins cher qu'avec un drone.

Regnéville - vue générale  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Regnéville - vue générale © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Regnéville - le Chateau  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Regnéville - le Chateau © ‹(•¿•)› Jacques Masse

J'utilise :

     Un cerf volant « flow form » (sans armature rigide) de la marque HQ dont la surface portante est de 2 M² et qui coûte moins de 100 euros.

Une ligne de 300 m capable de supporter des tractions jusqu'à 100 kg, en vente pour une poignée d'euros chez les marchands d'articles de pêche, ainsi qu'un enrouleur de fabrication maison découpé dans du contreplaqué.

Une suspente en tige d'aluminium (grande surface bricolage) également de fabrication maison, pour accrocher l'appareil photo à la ligne.

Regnéville -  l'église  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Regnéville - l'église © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Et bien sûr, un appareil photo.

            Le plus simple pour débuter est d'utiliser un compact possédant une fonction de déclenchement par intervallométre (c'est le cas de tous les compacts de la marque Ricoh).

J'ai acheté d'occasion sur eBay pour une centaine d'euros un Ricoh GX200 de 12 mégapixels équipé d'un zoom équivalent 24/72 (que j'utilise à 24 pour cet usage).

Regnéville -  la gare  © ‹(•¿•)› Jacques Masse
Regnéville -  la gare  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Regnéville - la gare © ‹(•¿•)› Jacques Masse

La technique est très simple.

On fait partir le cerf-volant et on lui laisse prendre une cinquantaine de mètres de hauteur afin de le placer dans un flux d'air stable et sans turbulences. On accroche la suspente à la ligne, et l'appareil photo à la suspente. Puis on déclenche la prise de vue avec l'intervallometre (j'utilise la cadence de 1 photo toutes les 5 secondes) et on laisse filer la ligne d'au moins encore 50m.

Ensuite on promène ce montage comme un toutou en laisse dans le site que l'on souhaite photographier. Il est toujours possible pendant cette séance de prises de vues de faire varier l'altitude en lâchant du fil ou en rebobinant la ligne.

Montmarin  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Montmarin © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Montmarin  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Montmarin © ‹(•¿•)› Jacques Masse

En une vingtaine de minutes, nécessaires pour explorer sous différents angles le site photographié, on a engrangé 240 photos … et de retour à la maison, on a la surprise de découvrir qu'au moins une douzaine de ces images sont intéressantes et même parfois surprenantes.

Avouez que c'est pas mal pour une technique aussi simple à mettre en œuvre !

J'ai fait mes premières KAP cette année sur l’île de Tatihou, lors du week end avec le cerf-volant club de la manche. Puis à Regnéville au dessus du Château, de l’Église et de la Gare (aujourd'hui c'est un bistro), au dessus du phare de la pointe d'Agon et j'ai survolé la petite plage de Montmartin sur mer.

Agon -  le phare © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Agon - le phare © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Photographier ce que voient les oiseaux … c'est le rêve des enfants et des poètes.

Jacques Masse

   ‹(•¿•)› Jacques

Agon - le phare  © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Agon - le phare © ‹(•¿•)› Jacques Masse

Gérard 26/05/2016 05:41

Ainsi que le dit Rosine, les horizons sont parfaits, amis on peut aussi apprécier les verticales des monuments.

Jacques MASSE 26/05/2016 08:17

Mon équipement est très rudimentaire. Je ne contrôle rien depuis le sol, aussi, beaucoup d'images sont prises un peu de traviole. Bien évidement, je les recadres en post production pour que les horizons soient ... horizontaux. La remarque de Gérard est subtile, car en effet, je pousse le vice jusqu'à redresser un peu les verticales (la focale est quand même un équivalent 24 mm !).

Philippe 25/05/2016 23:27

Je dois vous avouer que je commençais à me demander si ce blog était encore utile.
Mais les envois de ce mois de mai :
- enfin, le retour de Gégé,
- les images de la complicité de Rosine et de JP Coffe,
- et le coup de poing que nous venons tous de recevoir avec les images de Jacques, me donnent au moins 3 raisons de continuer ces moments de partage.
Merci et j’attends la suite avec impatience....
Amitiés
Philippe

Gérard 26/05/2016 05:34

Bien reçu le message, mon cher Philippe.

Rosine 25/05/2016 18:44

Superbe !!!! et c'est vrai qu'on est un peu jaloux de ta réussite.
D'abord c'est une merveilleuse idée et la réalisation est parfaite.Bien sûre tu as sélectionné tes images et peut-être un peu recadrées, tes horizons sont parfaits, mais quand même Chapeau Monsieur.
Pourrais-tu nous faire une photo de ton équipement ?
Tu ne crains pas un atterrissage un peu violent ?

BRAVO !!!!!!

Jacques MASSE 26/05/2016 08:25

Je vais vous faire une photo de mon système de suspente pour l'appareil photo et vous aller rigoler car c'est véritablement "fil de fer et bout de ficelle". Quand à l'atterrissage un peu violent, c'est bien sur un risque, mais il faut d'avoir qu'un cerf volant qui décroche ne tombe pas comme une pierre, et puis j'essaye d'être raisonnable et de ne voler que si le vent est stable. Le cerf volant dans ce cas n'a aucune raison de tomber.

Gérard 26/05/2016 05:39

Oui, moi z'aussi j'aimerais bien voir des détails de l'arrimage de la chambre noire, pour qu'elle reste en position horizontale et sous un angle de pdv déterminé. Il existe des accessoires dans le commerce photo, mais qui coûtent un bras.

Claude 25/05/2016 18:34

"L' autoportrait au phare", Jacques, je reconnais bien là ta modestie !

Superbes images. C'est un grand plaisir d'admirer Regnéville sous cet angle.

Gérard 25/05/2016 13:00

Formidable, magnifique ! Mais j'ai pris 24 heures pour digérer l'évènement, parce que ...
Je suis jaloux !
Pas évident de réunir ensemble une belle lumière, un vent soutenu en force et direction (parce qu'il fallait ça), un montage technique impeccable, simple et astucieux, tout le bazar prêt dans le coffre de la voiture.
Avec un drone ça aurait été une autre paire de manches, parce que ces nouveaux engins volants très sophistiqués et très coûteux n'aiment pas du tout les vents forts. Et en cas de panne, ça tombe comme un caillou. Et puis un drone en vol, ça manque nettement de poésie. Alors qu'un cerf-volant...
Bravo Jacques. As-tu pensé à placer tes photos dans Google Earth ?

Christian 21/05/2016 23:38

Fabuleux ! et poète en plus, merci de nous faire partager

michele chevallier 21/05/2016 22:59

EXTRAORDINAIRE ! Alors là, ! Jacques , je suis sidérée. ! Après ton week end sur l'ile de Tatihou, tu as préparé un sacré article ! je relis, tout parait simple avec toi .... en apparence. ... Les photos sont magnifiques ! t'es génial !! c'est toi qu'on voit en bas sur la dernière photo ? et poète avec ça. .. c'est dingue ! Bravo ! Minouche

Jacques MASSE 22/05/2016 08:56

Quelle perspicacité Minouche. C'est bien moi que l'on voit sur la dernière photo, habillé de rouge comme la lanterne du phare ...